Allemagne : Facebook supprime plusieurs comptes des opposants aux lois anti-Covid


L’entreprise américaine de la technologie dirigée par Mark Zuckerberg dit avoir supprimé plusieurs comptes , pages et profils d’utilisateurs du mouvement «libres penseurs», une organisation de personnes qui s’opposent aux mesures visant à la lutte contre le coronavirus .


Pour Facebook , pas question de laisser des gens faire dans la désinformation surtout lorsqu’il s’agit d’une question aussi cruciale -La pandémie .Le géant américain des réseaux sociaux dans un communiqué, a annoncé jeudi 16 septembre 2021, la suppression de comptes, pages et groupes liés à la mouvance des «libres penseurs» en Allemagne, une structure hostile aux restrictions destinées à lutter contre le Coronavirus .


Cette décision de Facebook ,intervient à quelques jours seulement des élections législatives en Allemagne. D’autres comptes sur Instagram sont aussi concernés par la mesure visant à mettre fin à la désinformation .


Facebook dit voir pris ses responsabilités de supprimer les comptes ces «libres penseurs» puisqu’ils diffusent «des informations fausses sur la santé, des discours de haine et des incitations à la violence».


Les messages à l’origine de la colère de Facebook et qui sont postés sur les pages affirmaient que «les restrictions décidées par le gouvernement allemand contre le coronavirus faisaient partie d’un plan plus large visant à priver les citoyens de leurs libertés et de leurs droits fondamentaux».


Le mouvement «Querdenker» («libres penseurs»), indexé par les services de renseignement intérieur, constituent la principale voix critique contre les restrictions sanitaires imposées en Allemagne. Les responsables n’ont pas cessé d’organiser des manifestations rassemblant parfois plusieurs dizaines de milliers de personnes.


Facebook refuse que la plateforme soit un espace de propagation de la désinformation, notamment sur la pandémie et les vaccins.

22 vues0 commentaire