Enseignement supérieur et apprentissage : Des universités misent sur le numérique

Dernière mise à jour : 12 sept. 2021

( Communiqué -04 septembre 2021 ) ,

Depuis quelques années, le numérique participe à la transformation de la façon dont les universités réalisent leurs trois missions principales à savoir l’enseignement et l’apprentissage, la recherche et les services aux collectivités.


Pour la formation, la pédagogie numérique permet de faire évoluer le rôle de l’enseignant, du détenteur exclusif du savoir à celui d’accompagnateur des apprentissages. Elle rend par ce biais la rénovation des pratiques pédagogiques et l’enseignement plus interactif. Le numérique offre également de nouvelles possibilités de conception et de mise en œuvre de dispositifs d’apprentissage de qualité. Quant aux étudiants, le numérique leur permet d’avoir accès à une grande quantité d’informations, à des interactions avec les enseignants et leurs paires, au partage des savoirs et à un apprentissage en profondeur de la matière.


Cependant, toutes les universités ne sont pas égales face à ces transformations. Les universités africaines francophones sont aujourd'hui confrontées à une série de difficultés telles que la massification des effectifs d’étudiants ; le manque d’accès aux ressources numériques de qualité ; des infrastructures et équipements insuffisants ; l’inadéquation entre la formation universitaire et les exigences du marché de l’emploi etc. Par ailleurs, la crise sanitaire causée par la pandémie de la COVID-19 met une pression de plus sur les établissements d’enseignement supérieur en général et en Afrique francophone en particulier.


Au regard de ces difficultés que rencontrent les universités africaines et des innovations techno-pédagogiques qu’apporte l’usage du numérique, un renouvellement des pratiques pédagogiques via le renforcement des compétences pédagogiques des enseignants, la mise en réseau des enseignants et le développement de ressources pédagogiques de qualité constituent un facteur d’accroissement de la qualité de l’enseignement et des apprentissages dans les universités africaines francophones.


C’est dans ce contexte que depuis quatre ans, les douze institutions partenaires du projet Réseau Africain de Développement de MOOC pour l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur (REAMOOC) œuvrent pour créer des dispositifs pédagogiques innovants, en développant plus d’une dizaine de MOOC dans des domaines variés : informatique, sciences, langue, sciences de l’éducation, sciences de l’ingénieur, agriculture,entre autres .


Le colloque s’inscrit donc dans le prolongement du projet REAMOOC et sera une occasion de présenter les résultats des quatre années de collaboration du consortium.


Le colloque vise à mutualiser les résultats de ces innovations en Pédagogie Universitaire Numérique tout en accordant une place aux retours d'expérience liés au développement des MOOC. Ainsi, ce colloque constitue non seulement un espace de valorisation scientifique, mais aussi un lieu de dialogue, notamment pour échanger sur l’ingénierie de dispositifs innovants de Pédagogie Universitaire Numérique. Plus spécifiquement, le colloque sera le moment de revisiter les enjeux et défis actuels de l’enseignement supérieur en Afrique ; de proposer des réponses pragmatiques et réalistes à ces défis ; de présenter les résultats atteints, les leçons apprises, les difficultés rencontrées et les bonnes pratiques observées pendant les quatre années du projet ; les perspectives et actions de pérennisation du projet.